Contactez-nous au 01 86 64 05 50 n° non surtaxé

Récapitulatif du mois de Juillet 2022

Tesla Model Y pca services

Les livraisons Tesla en berne...

Fin du deuxième trimestre 2022, l'entreprise d'Elon Musk a fait les comptes.

Le constructeur a écoulé 254 695 véhicules entre avril est juin. Une belle performance par rapport à la même période l’année dernière avec une hausse de 21% des ventes. En revanche c’est 18% de moins comparé au premier trimestre 2022.

La faute, notamment, à la fermeture de l’usine Tesla de Shanghai. Face à la circulation active du Covid-19 les autorités ont imposé un confinement strict, cessant pendant quelques semaines les activités industrielles. Il faut ajouter à cela les difficultés d’approvisionnement pour certains matériaux qui touchent l’ensemble de l’industrie automobile.

Malgré cette déconvenue, le constructeur américain reste solide sur ses appuis et envisage de produire 1,4 millions d’unités cette année. Une projection plus faible que les 1,5 millions annoncés au mois d’avril. Pour élever le niveau de production la marque peut également compter sur la mise en route de son usine de Berlin-Brandenburg, sa première en Europe. Inauguré le 22 mars 2022, le site a été mis temporairement à l’arrêt en juillet pour corriger certains bugs techniques et ainsi doubler sereinement sa cadence de production dès le mois d’août.

Pour rappel, les livraisons de Tesla se concentrent sur la fin de chaque trimestre. L’allongement des délais a donc impacté la fin du deuxième trimestre, mais les modèles non livrés le seront vers le mois de septembre.

Un Nissan Qashqai à la consommation maîtrisée

Il n’est pas rare de constater une différence entre les consommations annoncées par un constructeur et celles effectuées en conditions réelles. Le Nissan Qashqai promet d’effacer cet écart. Comment ? En misant tout simplement sur une nouvelle technologie baptisée e-power.

Concrètement, ce modèle fonctionne comme une hybride non rechargeable avec un moteur thermique, ici un trois-cylindres essence 1.5 de 158 ch, et un électromoteur de 190 ch. Dans le détail, l’essence alimente le bloc thermique qui sert de générateur au moteur électrique. Les roues sont donc bien entraînées par ce dernier. La réponse instantanée est ainsi présente grâce au 300 Nm de couple immédiatement disponibles délivrés par le module électrifié.

En revanche, la batterie n’offre que 2 kWh de capacité, soit une autonomie de 2 à 3 km avant que le générateur ne vienne à la rescousse. Côté consommation, le SUV nippon se targue d’offrir 5,3 litres pour 100 km. Un chiffre qui place ce modèle au niveau de la version essence 1.3 de 140 équidés.

Les bonus auto maintenus et plus accessibles

bonus ecologique

Bonne nouvelle pour ceux qui prévoient l’achat d’un véhicule électrique ou hybride-rechargeable ! Le gouvernement a fait évoluer sa politique concernant les bonus attribués aux modèles « verts » commandés avant le 31 décembre 2022.

Le bonus de 6 000 euros est maintenu et concerne les véhicules électriques neufs de moins de 47 000 euros, contre 45 000 auparavant. Cette aide passe à 2 000 euros pour les modèles compris entre 47 000 et 60 000 euros. Ces barèmes baisseront chacun de 1 000 euros après le 1er janvier 2023.

Du côté des hybrides-rechargeables, l’aide de 1 000 euros reste en vigueur et sera supprimée l’année prochaine. Elle concerne les modèles de moins de 50 000 euros avec une autonomie supérieure à 50 km.

Call Now Button