Contactez-nous au 01 86 64 05 50 n° non surtaxé

Récapitulatif du mois d’avril 2021

Le ticket d'entrée du Nissan Qashqai fixé à partir de 28 990€

Renouvelé il y a peu, le SUV star de Nissan a dévoilé ses tarifs. Affiché à partir de 28 990€, le nouveau Qashqai laisse le choix entre cinq finitions : Visia, Acenta, N-Connecta Tekna et Tekna+. L’entrée de gamme offre déjà le freinage d’urgence, la surveillance d’angles morts, les phares et feux à LED, la climatisation manuelle ou encore les radars de recul. L’écran tactile 8 pouces est accessible sur la finition Acenta. Il passe à 9 pouces sur N-Connecta avec l’arrivée du combiné 12,3 pouces. Tekna propose l’affichage tête haute de 10,8 pouces quand la Tekna+ axe davantage sur le confort avec les sièges avant chauffants à réglages électriques.

Sous le capot le SUV japonais n’embarque que des quatre-cylindres essence 1.3 DGI-T de 140 ou 158 ch. Ces deux seuls « moulins » ont la particularité d’être associés à une hybridation légère de 12V. L’entrée de gamme de 140 ch est associée à une boite manuelle 6 rapports, quand la version supérieure dispose d’une automatique à variation continue. La transmission intégrale est également présente, en option, sur le 1.3 de 158 ch.

Les Renault bientôt limitées à 180 km/h

Dans le sillage de Volvo, Renault a annoncé la limitation à 180 km/h de ses futurs modèles. Cette décision est destinée à limiter les risques d’accidents liés à la vitesse. Pour cela, la marque au Losange va également proposer de nouvelles assistances. Un régulateur de vitesse fera son entrée et ajustera l’allure du véhicule, en fonction des indications de vitesse des panneaux et des coordonnées GPS. Ce « Safety Coach » sera associé à un « Safety Score » employé pour évaluer l’attitude du conducteur. Ce dispositif, au-delà de favoriser une conduite plus sure, permettra aux assurances d’ajuster leurs tarifs pour les conducteurs les plus responsables.

La vitesse n’est donc plus un argument marketing primordial et s’éclipse face à la sécurité, mais aussi face à l’environnement. Renault envisage une neutralité carbone d’ici à 2040 sur le secteur européen et 2050 à l’échelle mondiale. Selon les prévisions de la marque, 90% des ventes devraient être électriques. La future Mégane sera alimentée par cette énergie et aura une vitesse bridée à 160 km/h.

L'électrification Audi se poursuit avec l'e-tron GT

La gamme Audi comptera 20 modèles électrifiés d’ici 2025. L’e-tron GT, l’un d’eux, est disponible depuis le mois d’avril. Cousine de la Porsche Taycan, cette grande berline affiche des proportions généreuses avec 4,99 m de long et 1,96 m de large. Son look reprend les codes de la marque, adaptés à l’électrique. Ainsi, l’imposante calandre se passe d’ouverture et les seules prises d’air sont destinées à favoriser l’aérodynamisme. Les lignes sont taillées et musclent la silhouette fuyante de l’allemande.

L’intérieur est ultra technologique. La présentation moderne est agrémentée par un écran tactile de 10,1 pouces, ainsi qu’un combiné numérique de 12,3 pouces, placé derrière le volant. Il faut tout de même remarquer la présence de commandes physiques pour la climatisation, en lieu et place de la dalle tactile présente sur les A6, A7 et A8. Certains matériaux proviennent de produits recyclés.

Fidèle à ses origines, la marque propose une version baptisée Quattro avec un électromoteur sur chaque essieu. Au total, 476 ch sont disponibles avec 630 Nm de couple. L’exercice du 0 à 100 km/h est effectué en 4,1 s, 3,3 s avec l’overboost qui porte la puissance à 530 ch. Une version plus musclée avec la dénomination RS porte sa puissance totale à 598 ch (646 avec l’overboost).

Pour gérer tout ça, l’allemande dispose d’une boite automatique deux rapports. Un court pour la performance, un long pour préserver l’autonomie. Cette dernière est comprise entre 472 et 488 km, grâce à la batterie 93 kWh. Côté charge, l’e-tron GT peut encaisser une tension de 800V, tout comme sa cousine de chez Porsche. Les modèles commercialisés se limitent normalement à 400V. Sur une borne de 270 kW, seules 5 minutes suffisent pour gagner 100 km d’autonomie. En conditions optimales, la charge de 5 à 80% ne réclame que 23 minutes selon le constructeur.

Mais, tout cela a un prix. L’e-tron GT s’affiche à partir de 101 500€ pour la version Quattro. En finition Extended le prix grimpe à 122 000€. Le ticket d’entrée de la sportive RS fixé à 140 700€ quand sa déclinaison Extended ne passe pas en dessous de 156 200€. Avec de tels tarifs, l’allemande n’est donc pas éligible au bonus écologique du gouvernement.