Contactez-nous au 01 86 64 05 50 n° non surtaxé

Peugeot 3008 Hybrid : quand le Lion ne fait plus de bruit

Dévoilé en septembre, le restylage du 3008 vient asseoir un peu plus le SUV français sur son segment. Au programme, de grands changements esthétiques, mais aussi quelques nouveautés avec la disparition du 2.0 diesel de 180 ch.

Mise à jour du 3008 ! Le SUV tricolore s’offre une toute nouvelle face avant qu’il partage avec son grand frère le 5008. Le changement notable reste l’intégration d’une calandre élargie au dessin revu et des deux « dents de lion » lumineuses. Un accessoire disponible de série qui vient renforcer l’identité de gamme déjà imprégnée sur les 208, 508 et 2008.

Le profil reste quasiment inchangé avec toujours le jonc chromé en partie supérieure et une musculature assumée. La poupe conserve le bandeau noir qui intègre les feux « griffes » au dessin légèrement remanié. Hormis des badges spécifiques, la variante hybride rechargeable garde un physique similaire à celui des versions thermiques.

Habitacle similaire

La révolution est plus discrète à l’intérieur. La planche de bord ne change pas dans son dessin qui, soit dit en passant, vieillit plutôt bien même après quatre ans de carrière. Le Peugeot i-Cockpit reste présent, tout comme le volant compact. L’écran tactile peut atteindre les 10 pouces dès la deuxième finition (Allure). De série, il faudra se contenter d’une taille de 8 pouces.

L’équipement en profite, lui aussi, pour évoluer et accueillir, selon les finitions, la vision nocturne, une lecture des panneaux de signalisation améliorée, mais aussi le freinage d’urgence avec la détection de piétons et cyclistes. En revanche, l’impasse est faite sur les systèmes Apple CarPlay et Android Auto.

La finition d’entrée de gamme Active dispose de l’aide au stationnement arrière, de la climatisation automatique, du démarrage sans clé, des projecteurs à LED et du Pack Safety (freinage automatique d’urgence, assistant au maintien dans la voie et la reconnaissance des panneaux de signalisation).

Jusqu'à 300 chevaux et 59 kilomètres en tout électrique

Ce 3008 renouvelé conserve les deux motorisations hybrides rechargeables de son prédécesseur. Une chose dont ne dispose toujours pas le 5008 qui, à sa décharge, conserve le 2.0 diesel BlueHDi 180 ch.

La moins puissante des deux versions est l’Hybrid 225 qui mélange un quatre-cylindres 1.6 PureTech de 180 avec un moteur électrique et une batterie de 13,2 kWh. Avec 225 chevaux, cette variante propose jusqu’à 55 km d’autonomie en tout électrique (WLTP).

Avec cette même technologie, la seconde déclinaison offre 300 ch et se nomme donc Hybrid 300. Elle dispose d’une autonomie accrue qui permet de parcourir 59 km (WLTP). Ces deux motorisations sont associées à la boite automatique EAT à 8 rapports.

Retrouvez l'essai de notre partenaire POA