Contactez-nous au 01 86 64 05 50 n° non surtaxé

Récapitulatif du mois de Janvier 2022

sportage gt line pca services leasing 2022

Le malus au poids a officiellement débarqué !

Depuis le 1er janvier 2022 le malus au poids est entré dans la grande famille des taxes automobiles. Concrètement, tous les véhicules neufs, ou d’occasion importés en France, de 1.800 kg et plus sont soumis à cette mesure fiscale. Une nouveauté qui s’ajoute au traditionnel malus écologique.

En cas de dépassement du plafond, chaque kilo est facturé 10 euros. Les modèles électriques, hybrides rechargeables ou à hydrogène proposant au moins 50 km d’autonomie sont épargnés, tout comme les utilitaires et les véhicules accessibles en fauteuil roulant pour personnes handicapées.

Dans le viseur de ce malus : les SUV, véritables stars du marché. Pourtant les constructeurs ne baissent pas les bras et continuent de mettre en avant leurs modèles urbains ou familiaux au look baroudeur.

Cure de jouvence pour le Citroën C5 Aircross

C’est notamment le cas de Citroën qui offre un repoudrage à son SUV C5 Aircross. Au catalogue depuis 2018, le SUV aux Chevrons affiche une face avant remaniée avec une nouvelle signature lumineuse, une calandre plus large et bien verticale ainsi que des boucliers redessinés. La poupe profite d’une signature lumineuse composée, pour chaque optique, de trois bandes horizontales. Les airbumps trouvent toujours leur place sur les flancs. Une nouvelle peinture bleue Eclipse fait son entrée au catalogue, tout comme les jantes 18 pouces bi-ton Pulsar.

La planche de bord s’offre un remodelage avec l’apparition d’un nouvel écran tactile de 10 pouces, apparu sur la dernière C4. Les aérateurs sont désormais placés sous ce module. Le levier de vitesse de la boîte automatique s’est transformé en sélecteur basculant. Les compteurs numériques de 12,3 pouces sont toujours au programme dès la deuxième finition. Côté confort, le cousin du Peugeot 3008 profite des suspensions à buttée hydraulique et offre des sièges davantage moelleux grâce à 15 mm de mousse supplémentaires pour chaque place. La banquette arrière coulissante, et ses trois sièges indépendants, fait varier le volume de coffre entre 580 et 720 litres.

Sous le capot en revanche les habitudes sont les mêmes avec un moteur essence et un diesel de 130 ch, couplés à la boîte manuelle 6 vitesses ou automatique 8 rapports. L’hybride-rechargeable de 225 ch est reconduite avec sa batterie de 13,2 kWh proposant 55 km d’autonomie.

Le SUV restylé fera son apparition en concession à la fin du premier trimestre 2022 pour la modique somme de 27 350 € et 41 250 € pour le modèle PHEV.


Offre du site : https://www.pca-services.fr/products/c5-aircross/

Le Kia Sportage s'affirme

Le C5 Aircross restylé n’est pas le seul à débarquer en 2022. Le nouveau Kia Sportage a fait son entrée dans les showrooms en janvier avec un style inédit et atypique. Capot lisse effet galet, projecteurs en boomerang, calandre évasée, feux arrière triangulaires… Le Sportage alterne entre lignes douces et tendues. Une manière de rompre avec son prédécesseur pour se donner davantage de caractère. Véritable best-seller de la marque coréenne, il partage sa base technique avec le Huyndai Tucson.

Grosse différence avec le modèle précédent une fois entré dans l’habitacle. La planche de bord profite de deux écran de 12,3 pouces, incurvés, et se sépare d’une large partie des commandes physiques. Un bandeau aux touches sensitives permet d’accéder plus rapidement à certaines fonctionnalités. L’habitabilité est suffisante avec un bon point pour l’espace aux jambes à l’arrière. Le coffre de 459 litres peut être modulé grâce au dossier de la banquette arrière à l’inclinaison réglable.

L’avertissement de sortie du véhicule, le freinage d’urgence autonome, le système anti-collision, la détection des angles morts, la reconnaissance des panneaux, la conduite semi-autonome sur autoroute ou encore la détection de trafic arrière sont quelques unes des nombreuses aides à la conduite disponibles au catalogue.

Pour mouvoir ce SUV, Kia propose un 1.6 essence T-GDI de 150 ch associé à une hybridation légère de 48V. Une caractéristique commune avec le diesel 1.6 CRDI de 136 ch livré de série avec une boite automatique DCT 7 rapports. La transmission intégrale peut être sélectionnée.

Comme sur le Tucson, la gamme moteur propose une hybride non-rechargeable avec un 1.6 T-GDI 180 ch lié à un moteur électrique de 60 ch pour 230 équidés cumulés, en deux ou quatre roues motrices et avec une transmission automatique 6 rapports. L’hybride-rechargeable associe le même moteur thermique avec un homologue électrique de 91 ch. Au total, 265 ch sont disponibles en 4×4 avec une boîte automatique 6 vitesses. La batterie de 13,8 kWh annonce 56 km d’autonomie.

Ticket d’entrée de ce SUV technologique : 29.990 euros avec le 1.6 T-GDI 150 ch en boîte manuelle. L’automatique engendrera un surcoût. L’hybride est accessible à partir de 37 490 euros. Comptez 43 290 euros pour son homologue rechargeable. Pour les gros rouleurs, le diesel est proposé dès 33 790 euros. 


Offre du site disponible en cliquant sur le lien : https://www.pca-services.fr/products/lld-kia-sportage/

Volkswagen se sépare de la Passat, coup d'arrêt pour les break Mercedes !

Chez Mercedes, c’est le raisonnement inverse. Les break pourraient peu à peu quitter le catalogue puisque, selon plusieurs sources, cette carrosserie ne figure pas sur les plans d’avenir de la marque à l’Etoile. La future Classe E aura le droit à une variante SW, la dernière consacrée au modèle. Tout juste renouvelée, la Classe C profitera également de cette déclinaison, certainement pour la dernière fois. En contrepartie, Mercedes pourrait développer une gamme SUS, Sport Utility Sedan, comprenez par là des berlines au look de crossover.

Call Now Button